NEMAUSUS ULM

École de pilotage à Nîmes

Tél. : 06.60.75.02.51

Lettre de la Sécurité Janvier 2017

(Par Thierry COUDERC, Président de la Commission Sécurité des vols de la FFPLUM)

Bien méditer les retours d’expérience

Après chaque accident ou incident, il est très fréquent que la commission sécurité soit contactée par des pilotes qui voudraient en connaître les circonstances. Au-delà de l’expression de la solidarité de notre milieu qu’exprime généralement une telle demande, il est vrai que le fait de ne pas savoir précisément ce qui s’est passé peut alimenter une certaine inquiétude, surtout lorsque l’on opère le même genre d’appareil dans des conditions comparables aux circonstances de l’événement.

Lorsque nous sommes en mesure d’avancer une explication technique, ce qui est assez rare pour les accidents, mais plus fréquent avec les déclarations REX, nos interlocuteurs manifestent presque systématiquement beaucoup d’intérêt sur ce qui leur est présenté. C’est assez naturel et facile à expliquer : une défaillance mécanique est quelque chose de tangible, dont il est relativement aisé d’évaluer la mesure dans laquelle chacun y est exposé ou pas. Cela provoquera le cas échéant une action de surveillance ou de correction concrète.

Les témoignages récents reçus au titre du retour d’expérience qui vous sont proposés ci-dessous se rapportent à ce type de sujet. Ils témoignent d’incidents en rapport avec la vigilance dont chaque pilote d’ULM doit faire preuve dans la surveillance technique de sa machine et la rigueur de la réalisation de l’entretien :

Détection d’une fuite de carburant associée au dépassement du potentiel d’un composant :
http://cnfas.isimedias.com/ffplum/COMPLET/REX_Visualisation.cfm?id=7087&ty=11
Manque de rigueur dans le remontage du faisceau de câbles des bougies après une vidange – perte partielle de l’allumage en vol :
http://cnfas.isimedias.com/ffplum/COMPLET/REX_Visualisation.cfm?id=7119&ty=11
Détection précoce d’un câble de commande de vol abîmé :
http://cnfas.isimedias.com/ffplum/COMPLET/REX_Visualisation.cfm?id=7099&ty=11
Force de freinage dissymétrique entre les deux roues du train principal, consécutif au mauvais positionnement des durites hydrauliques lors de leur remontage après une opération d’entretien :
http://cnfas.isimedias.com/ffplum/COMPLET/REX_Visualisation.cfm?id=7124&ty=11

LIRE LA SUITE